Ceux de la montagne

« Les montagnes ont toutes leur histoire et font vivre ces instants d'inspiration où l'on est entièrement coupé du monde d'en bas »

27 mars 2011

Les alpineries d'un alpinologue... (petite dédicace à Pémalice)

"J'attendais mon fils à la sortie du collège de Barcelonnette. Le parking était plein, mais comme je comptais rester à l'intérieur de ma voiture, je m'arrêtai en travers des véhicules garés, pensant me déplacer immédiatement si d'aventure je gênais quelqu'un? Bien entendu, quelques minutes plus tard, de l'autre côté de la travée, un conducteur voulut sortir et me demanda de me pousser. Jugeant qu'il avait largement la place de passer sans cela, je lui fis signe de passer, mais il se fâcha, sortit de la voiture et me lança: "Vous vous... [Lire la suite]
Posté par thinlay à 01:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 mars 2011

Si loin et pourtant très proche.......

 Des milliers de kilomètres séparent les Alpes de l'Himalaya, et pourtant on peut trouver beaucoup de similitudes dans la vie des paysans de ces deux mondes. Il est vrai qu'aujourd'hui dans nos montagnes, les choses ont changé, un peu trop peut-être!!! Stockage des grebons en Haute Maurienne, agglomérats de crottes de moutons et de paille qui une fois séchées, servaient à alimenter le poêle. C'est devenu du décorum maintenant. "Djoua" ou "Ongoua" : des bouses de yaks et de dris (femelle du yak) qu'on met à sécher au soleil... [Lire la suite]
26 février 2011

La femme aux semelles de vent

 Dès son plus jeune âge, Alexandra David-Néel s'essaie à l'aventure : elle multiplie les fugues et en tire très vite ses premiers enseignements : il faut se libérer du corps et apprendre à le maîtriser. Après des études musicales et lyriques, elle suit des cours sur le Tibet au collège de France. "Le Kanchenjunga, le troisième sommet le plus haut du monde"  En 1891, elle s'embarque pour l'Inde et parcourt le pays pendant un an. De retour en France, elle se lance dans une carrière d'artiste lyrique, se produit dans... [Lire la suite]
11 février 2011

Flora Berger : troubadour du XXIème siècle.

  Elle conte pour faire partager ce qu'elle aime : la Haute Provence, l'ambiance des cimes, la parole des sages, la malice des simples. Elle conte pour petits et grands avec le même allant, et la même tendresse. Flora Berger est également écrivain, auteur de douze ouvrages qui vous feront rêver... Tour à tour conteuse, chanteuse et musicienne, passant volontiers de l'humour à la poésie, du quotidien au rêve, ses horizons ne sont jamais linéaires, elle aime varier les ambiances et les émotions. Les... [Lire la suite]
10 février 2011

"La douleur de l'innocence"

Cette fiction est inspiré d'un fait divers dramatique (l'affaire Richard Roman) qui a défrayé la chronique en son temps dans un village des Alpe-de-Haute-Provence : la Motte-du-Caire.La petite Céline Jourdan a été violée et martyrisée dans des conditions atroces. Deux hommes, qualifiés de marginaux, seront rapidement soupçonnés, arrêtés et détenus pendant deux ans et demi. L'un d'eux, ingénieur agronome, ami des bêtes, devenu chevrier, sera finalement acquitté par la cour d'assises après avoir été donné en pâture à l'opinion publique... [Lire la suite]
Posté par thinlay à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 février 2011

Le lac de Ventavon

Ne cherchez pas la lac de Ventavon ; je ne l'ai pas trouvé. Du moins j'en connais l'histoire.Il y a vingt ans de cela, Chastillon voulut planter du fruit, tant les prix flambaient. Seulement voilà, point d'eau, point de fruit. L'EDF le savait si bien, qu'elle faisait couler nonchalamment un joli canal au pied de Ventavon.Chastillon eut l'idée (une de celle qui font la fortune d'un homme dans une vie), de creuser et de trouver la source. N'y avait-t-il pas roseaux et joncs en abondance, preuve que l'eau affleurait ? Et puis fini... [Lire la suite]
28 décembre 2010

Bergers des grands espaces

Qui sont-ils, comment vivent-ils, comment s'organisent-ils...........Trois petits documentaires dans cette K7 vidéo où les éleveurs et bergers témoignent.Pourquoi pas à pied ?Un berger décide de renouer avec la transhumance à pied. Un choix par goût, par passion mais aussi parce que les conditions s'y prêtent et la rendent opportune.Là-haut sur la montagne.D'autres éleveurs transhument en camion, plus rapide et plus pratique. Puis là-haut, c'est toute une organisation qui se met en place pour que l'estive se passe dans les meilleures... [Lire la suite]
Posté par thinlay à 15:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,